www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 05

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités  / Reflexion sur l’école : samedis matins et programmes 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
30 novembre 2007

La semaine de 24 heures : suite

Lors de l’annonce par le ministre de la suppression du samedi matin et de l’utilisation des deux heures d’enseignement dégagées, le SNUipp avait dénoncé l’absence de concertation et exigé l’ouverture de discussions.

Le SNUipp a également décidé d’en débattre largement avec la profession, dans tous les départements, de faire remonter toutes les réactions et de mener une campagne sur nos propositions notamment en matière de temps pour les équipes. Nous devons également mener cette réflexion et ce débat dans chacun de nos établissements français à l’étranger. Ils sont, naturellement, concernés par cette mesure ministérielle.

Le Ministre a finalement décidé de répondre à notre demande en ouvrant des discussions et de préciser à partir d’un protocole d’ouverture de discussions les bases de celles-ci qui débuteront le 22 novembre. Nous souhaitons également que des discussions aient lieu avec la direction de l’Agence sur ce sujet afin d’aboutir à une mise en place concertée et intelligente de cette mesure.

Le SNUipp est intervenu pour que les heures libérées ne soient pas considérées comme des heures de soutien (le principe n’est pas repris dans le texte) et pour que le texte prenne en compte plusieurs éléments : ainsi l’affichage du principe « plus de maîtres que de classes », « le rôle plus important de la maternelle », « le renforcement des moyens là où le besoin d’école est le plus fort », « le maintien des dispositifs actuels d’aide et de soutien aux élèves en difficulté ». Le SNUipp a répondu au ministre qu’il participera à ces réunions sur la base des principes du protocole d’ouverture des discussions (sans signer ce protocole comme le ministre l’exigeait) et qu’il portera ses revendications en matière de transformation de l’école et de conditions d’exercice du métier.

Ces discussions doivent nous permettre d’engager une campagne en faveur de plus de temps pour le fonctionnement de l’école et des équipes pour peser sur les mesures envisagées par le ministère et leur faire prendre en compte la charge de travail qui pèse sur les personnels.

Les exigences que nous porterons appellent une toute autre politique budgétaire : elles étaient au cœur des raisons pour lesquelles le SNUipp a appelé à faire du 20 novembre une puissante journée de grève, et le reste aujourd’hui.

Faites-nous part des discussions et points de vue des collègues dans vos établissements le plus rapidement possible.

 

4 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 05 - Bourse du Travail - Place Grenette - BP 42 - 05002 GAP Cedex - Tél. : 04.92.53.45.28 - Tél. LiveBox : 09 60 05 69 31 - Fax : 04.92.53.78.84 - Courriel : snu05@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 05, tous droits réservés.