www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 05

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
19 janvier 2009

EVALUATIONS CM2 | Précisions

Le SE-UNSA, le SGEN-CFDT, le SNUipp-FSU appellent au tri sélectif... des exercices

Fichier de saisie Evaluations CM2

Le ministère va fournir la semaine prochaine un fichier Excel pour la saisie des résultats de l’évaluation CM2. Avec ce fichier, les collègues appliquant la consigne syndicale de non passation des items correspondant à des notions non étudiées ne pourront pas exploiter les données saisies car les synthèses produites ne gèrent pas l’absence de réponse.

Nous proposons donc de mettre à disposition des collègues un fichier permettant de neutraliser des items. C’est une adaptation du logiciel « officiel ». Ce fichier permet :
- de marquer les items non évalués dans la bande rouge de la feuille de saisie des items ;
- d’avoir des synthèses collectives et individuelles prenant en compte les items non évalués ;
- d’imprimer la feuille anonymée pour transmission. Cette feuille liste le nombre d’items réussis par élève pour chaque domaine.

Ce fichier est protégé. En cas de constat d’erreur, nous en informer immédiatement afin de faire un correctif pour tous les collègues.

NB : comme JADE ce fichier annule la synthèse sur un domaine dès qu’une absence est saisie. Pour les items non évalués, il faut laisser la case vide (ne pas utiliser la lettre « A »).


Suite à la diffusion du fichier, quelques correctifs ont été apportés. La dernière version est disponible sur le site national.

Si des collègues ont déjà saisi dans une version antérieure, il suffit par copier/coller de remplir la nouvelle version (feuille2 pour les noms et feuille 3 pour les items).

Le fichier peut être récupéré sur le site national http://www.snuipp.fr/IMG/xls/APPLI_LOCALE_CM2_SNUIPP.xls


Modèle de lettre aux parents :

Word - 31 ko
Lettre parents

EVALUATIONS CM2 : le SE-UNSA, le SGEN-CFDT, le SNUipp-FSU appellent au tri sélectif... des exercices

Le ministère a décidé unilatéralement d’une évaluation des élèves de CM2 la semaine prochaine, sur la base d’une procédure rigide qui n’a fait l’objet d’aucune concertation.

Présentée comme une évaluation bilan, elle intervient sur des contenus de programmes qui n’ont commencé à être mis en oeuvre qu’à la rentrée et donc à un moment où la totalité des notions évaluées n’a pu être étudiée avec les élèves. De plus, le codage simpliste ne permet pas de prendre en compte le fait que des notions n’aient pas encore été étudiées ou soient en cours d’acquisition.

Dans de telles conditions le SE-UNSA, le SGEN-CFDT, le SNUipp-FSU estiment que ces évaluations, en mettant en échec artificiellement des élèves, ne sont pas à leur service. Cette démarche inacceptable conduirait à :
- une situation très difficile à gérer dans chaque classe avec les élèves et envers leurs parents ;
- un danger d’instruction à charge contre l’école par la centralisation de résultats ainsi faussés.

Le SE-UNSA, le SGEN-CFDT, le SNUipp-FSU ont demandé solennellement au Ministre de suspendre cette opération précipitée et mal pensée. Xavier Darcos a pourtant persisté.

Dans ces conditions, le SE-UNSA, le SGEN-CFDT, le SNUipp-FSU appellent les personnels à préserver les conditions d’une évaluation profitant effectivement aux élèves et aidant à la communication avec les parents. Ils refusent toute publication école par école qui introduirait une logique consumériste inacceptable au regard des objectifs de l’école publique.

Ils demandent donc aux personnels concernés de mettre en oeuvre les consignes suivantes :
- ne pas faire passer les d’exercices correspondant à des notions non étudiées depuis le début de l’année
- ne rendre compte que des seuls résultats des évaluations aux élèves et aux parents de la classe concernée ;
- ne pas utiliser le logiciel ministériel de transmission et ne transmettre que les résultats anonymés des exercices effectivement passés.

Paris, le 14 janvier 2009


Quelques précisions

Positionnement du SNUipp sur ces évaluations :

Si Le SNUipp est favorable à la mise à disposition des équipes d’outils d’évaluation qui visent à faire progresser les élèves et aident à la communication avec les parents, il s’interroge sur ces nouvelles évaluations qui nous sont imposées dont les contenus et la logique sont radicalement différents des dispositifs antérieurs. Il s’oppose totalement à la publication des résultats école par école qui introduirait une mise en concurrence inacceptable au regard des objectifs de l’école publique, un développement des logiques consuméristes renforcées en l’absence de sectorisation. Ces évaluations visent à provoquer un pilotage par les résultats. Dans cet esprit elles seraient de nature à induire une normalisation réductrice des pratiques enseignantes et font craindre pour les conditions futures d’exercice du métier. Le SNUipp lance une campagne d’affichage contre la mise en concurrence des écoles.

La nature et le niveau des exercices proposés à une date où l’ensemble du programme n’a pas été traité, font courir le risque d’une évaluation couperet, d’autant plus injuste que le codage binaire ne permet pas de prendre en compte les réussites partielles et risque de mettre artificiellement des élèves en échec. On ne cherche plus à savoir ce qui ne va pas pour y remédier, on opère une classification de la population scolaire à laquelle le SNUipp s’oppose.

Le ministre cherche-t-il ainsi à dévaloriser les résultats des écoles ? Le contexte, le moment de l’année, le dispositif institutionnel peuvent légitimement faire craindre que cette évaluation ne soit qu’un instrument de plus au service de l’argumentation du ministre sur la faiblesse supposée de l’école.

Le SNUipp demande le report des évaluations CM2 et exige l’ouverture immédiate de négociation.

Le SNUipp engage une campagne d’information auprès des parents d’élèves.

Le SNUipp avec le SE et le SGEN appellent :
- à ne pas faire passer d’exercices correspondant à des notions non étudiées.
- à ne rendre compte que des seuls résultats des évaluations aux élèves et aux parents de la classe concernée.
- à ne pas utiliser le logiciel ministériel de transmission, à ne transmettre que les résultats anonymés.

Le SNUipp précise qu’aucune information permettant d’identifier les écoles ne doit parvenir aux inspections. En tout état de cause, le SNUipp engage les équipes à se réunir pour réagir collectivement et à s’adresser aux familles. Le SNUipp fournira des documents à ces fins.

Le SNUipp soutiendra les enseignants qui refuseront de faire passer les évaluations ou d’en transmettre les résultats à leur IEN en intervenant à tous les niveaux et en fédérant les actions de soutien qui se développeront.

Le SNUipp organisera un colloque sur l’évaluation d’ici la fin de l’année.


Lettre à l’IEN adressée par des enseignants de la circonscription du Briançonnais.

Word - 24.5 ko

 

Répondre à cet article

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 05 - Bourse du Travail - Place Grenette - BP 42 - 05002 GAP Cedex - Tél. : 04.92.53.45.28 - Tél. LiveBox : 09 60 05 69 31 - Fax : 04.92.53.78.84 - Courriel : snu05@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 05, tous droits réservés.