www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 05

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : ESPE et débuts de carrière 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 septembre 2009

Compte-rendu audience CPU 10 septembre 2009

Compte-rendu audience CPU 10 septembre 2009

Depuis le début de la réforme de la formation, la CPU a été partie prenante tant dans les mobilisations que par ses propositions. C’est pourquoi le SNUipp a souhaité la rencontrer.

Les discussions ont porté sur :
- les mesures transitoires pour 2009-2010 ;
- la place du concours ;
- le devenir des IUFM ;
- le rôle des formateurs 1er degré ;
- la place de la recherche dans la formation des enseignants.

1. Les mesures transitoires

Nos interventions croisées auprès du ministère, sur l’inscription en PE1, ont permis de clarifier la situation : l’inscription en PE1 vaut inscription en M1. La CPU précise que les étudiants souhaitant faire une seconde inscription en M1 ont des frais d’inscription très réduits voir nuls dans certaines universités.

La CPU adressera un courrier à l’ensemble des présidents d’université pour que chaque CVU et CA vote le principe de mise en place d’une commission de validation pour l’attribution de crédits et que chaque IUFM définisse un processus d’évaluations régulier sur lequel pourra s’appuyer la commission.

Pour la CPU, tous les lauréats au concours ainsi que tous les admissibles auront un M1. Les collés pourront obtenir tout ou partie des crédits pour un M1 selon les critères établis par les commissions.

La CPU partage nos inquiétudes concernant les stages en responsabilité offerts aux étudiants de master et PE1 préparant le concours (Circulaire du 27 août 2009). Sur la base d’une première enquête, nous avons fait le constat de situations très disparates selon les IUFM. Ces stages risquent de déséquilibrer la formation et la préparation au concours. Ils se mettent en place dans la précipitation, sans garantie de s’inscrire dans la formation et sans cadrage spécifique pour la préparation et le suivi. La CPU partage l’idée qu’il faut obtenir un minimum de garanties comme la mise en place de stages de pratique accompagnée avant le stage en responsabilité et le suivi de ces stages par des maîtres formateurs. Elle insiste sur le fait que les stages ne doivent pas être obligatoires. Elle souhaite que l’IUFM soit le seul portail d’accès aux stages même s’ils peuvent être ouverts à tout étudiant de master.

2. La place du concours, la formation et le devenir des IUFM

Pour la CPU, ces trois éléments sont fortement liés. La CPU nous indique qu’elle doit émettre un avis sur les propositions du rapport Filâtre.

La place du concours retenue par le ministère (au cours du M2, avec admissibilité au 1er semestre et admission en fin de M2) pose problème. Elle ne règle pas le problème du bachotage du concours et met en opposition sa préparation avec la validation du master. Elle ne règle pas non plus la question de la régulation des flux d’étudiants, particulièrement importants pour le concours PE.

La CPU défend l’idée d’une formation qui doit ré-imbriquer master et concours. Les deux ne doivent pas se concurrencer. Certaines épreuves du concours doivent pouvoir valider des éléments du master. C’est pourquoi elle envisage un programme de préparation aux épreuves et de formation en master fortement liés pendant 2 ans permettant de placer toutes les épreuves du concours en fin de M2. La régulation des flux d’étudiants se ferait en début de M1. Cela implique de donner à l’IUFM un statut spécifique pour lui permettre de devenir une structure inter universitaire, avec de véritables troncs communs de formation.

Les interrogations demeurent sur le devenir des personnels, mais aussi sur le statut des IUFM, notamment dans des Académies comme par exemple Créteil, qui compte 4 universités, 3 départements, dont on ne sait pas de qui va dépendre l’IUFM.

La CPU attend que le CNSER donne un cadrage national des masters en déterminant les principes directeurs, pour pouvoir déposer ou modifier les maquettes.

3. Le rôle des formateurs 1er degré

Pour la CPU, il n’y a pas de difficultés particulières à intégrer dans les universités différents types de statuts. Les universités comptent déjà des professeurs associés et des services à temps partiels. Il existe actuellement trois types de recrutement :
- Sur le plafond d’emploi du supérieur ;
- Par des mises à disposition par les rectorats ;
- Par des décharges partielles de services.

A cette rentrée, les rectorats ont récupéré 1/3 des mises à disposition (Environ 100 postes sur 300). La CPU avait obtenu l’engagement d’une stabilisation des effectifs, mais après le conflit sur la mastérisation et le blocage des maquettes de masters, le gouvernement a durci ses positions.

La CPU est d’accord avec le fait que la question de la formation des formateurs et de leur reconnaissance qualificative doit être posée. Elle n’a, pour l’instant, pas envisagé de pistes.

4. La place de la recherche

Pour la CPU, la recherche, dans la formation des enseignants, ne doit pas se cantonner à la recherche en éducation. La formation à et par la recherche doit conduire à développer la capacité à chercher et à avoir un recul critique dans le rapport au savoir. Pour la CPU, l’accent doit être mis sur la méthodologie de la recherche. La question du développement des laboratoires de recherche dans les IUFM n’a pas été abordée, tout comme la question d’une poursuite de thèse pour les PE masterisés. La CPU souligne l’importance d’articuler la recherche avec le travail en classe, des enseignants.

Pour conclure, la CPU nous a indiqué son choix de ne pas participer aux commissions interministérielles, même si des universitaires, membres de la commission Filâtre y participeront. Elle souhaite garder une distance pour pouvoir intervenir sur les décisions prises.

PDF - 40.2 ko
Lettre Chatel Stage en responsabilité

Le Secteur IUFM

 

26 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 05 - Bourse du Travail - Place Grenette - BP 42 - 05002 GAP Cedex - Tél. : 04.92.53.45.28 - Tél. LiveBox : 09 60 05 69 31 - Fax : 04.92.53.78.84 - Courriel : snu05@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 05, tous droits réservés.