www.snuipp.fr

SNUipp 05

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
14 juin 2010

MOTION PRESENTE AU CONSEIL D’ECOLE | ELEVES EN DIFFICULTE EN DANGER

Proposition de motion intersyndicale : CGT - SGEN - SNUipp - SUD

MOTION PRESENTE AU CONSEIL D’ECOLE

ELEVES EN DIFFICULTE EN DANGER

Word - 25.5 ko
motion_conseils_ecoles_juin2010

Par cette motion, les membres du conseil d’école de l’école expriment et renouvellent leurs inquiétudes sur l’avenir de l’école publique et des moyens qui lui sont retirés.

En effet, via Internet et relayé par la presse, nous avons eu connaissance d’un document intitulé « Schéma d’emplois 2011-2013 » , adressé par le Ministère de l’Education Nationale aux recteurs d’Académie. Dans ce document interne et ces annexes sont exposés sans détours les objectifs comptables de suppressions massives de postes pour la période 2011-2013.

Aucune piste n’est écartée. Au contraire, un programme méthodique, rigoureux et chiffré se met en place, dont les principales mesures sont :
- supprimer les enseignants spécialisés des RASED, viser à l’extinction des psychologues scolaires
- augmenter les effectifs des classes (déjà en régulière augmentation)
- relever les seuils d’ouverture et de fermeture de classe (au détriment des petites écoles et classes uniques)
- réduire la scolarisation des moins de 3 ans (et après ?)
- réduire les remplacements (recours à des vacataires non formés)
- « rationaliser » l’offre de formation (« masterisation », formation continue)

A cela s’ajoute la volonté de l’Inspecteur d’Académie de supprimer les 6,5 postes d’assistants d’éducation (tous les postes) qui ont pour mission d’aider à la lutte contre l’illettrisme des élèves de CP. Aucune réponse n’est apportée quant à l’avenir de ces personnels qui vont être licenciés.

Ces mesures répondent à des exigences de réduction du déficit de l’Etat : supprimer des heures d’enseignement, supprimer des postes pour réaliser des économies substantielles alors que l’école n’est pas une charge à réduire mais un investissement pour l’avenir.

L’ensemble de ces mesures provoque une dégradation des conditions d’enseignement pour TOUS les élèves comme pour les enseignants et conduit à l’aggravation des inégalités au lieu de les réduire. Comment peut-on sérieusement prétendre maintenir une éducation de qualité et lutter contre l’échec scolaire avec des classes plus chargées, des écoles plus grosses, des enseignants moins formés, la disparition du dispositif RASED, la disparition de 80 000 enseignants en 5 ans ?

Les membres du conseil d’école signataires souhaitent au contraire la mise en œuvre d’une politique éducative ambitieuse et concertée, avec :
- des enseignants formés au métier et en nombre suffisant,
- le renforcement de l’aide spécialisée aux enfants en grande difficulté pendant le temps scolaire,
- des évaluations utiles à la progression de l’élève et au travail de l’enseignant,
- des rythmes scolaires dans l’intérêt de l’enfant,
- le maintien d’une école publique gratuite et laïque pour tous.

Nous demandons à ce que cette motion soit transmise à Monsieur l’Inspecteur d’Académie.

 

16 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 05 - Bourse du Travail - Place Grenette - BP 42 - 05002 GAP Cedex - Tél. : 04.92.53.45.28 - Tél. LiveBox : 09 60 05 69 31 - Fax : 04.92.53.78.84 - Courriel : snu05@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp 05, tous droits réservés.