SNUipp-FSU 05
http://05.snuipp.fr/spip.php?article1028
Pourquoi se mettre en grève le 10 octobre ?
mercredi, 4 octobre 2017
/ SNUipp 05 / Syndicat National Unitaire des Instituteurs, Professeurs des écoles et PEGC, section des Hautes-Alpes

RAISON N°1 : 9% de perte de pouvoir d’achat depuis 2010.

La baisse de pouvoir d’achat cumulée depuis 7 ans nous a fait perdre plus d’un mois de salaire cette année.

JPEG - 79.7 ko

Le précédent gel du point d’indice entre juillet 2010 et juillet 2016 lui a fait perdre 7,8 % de sa valeur par rapport à l’inflation tandis que l’augmentation de juillet 2016 et février 2017 n’a été que de 1,2 %. Et pendant cette même période les cotisations retraites ont augmentées de 2,4 %.


RAISON N°2 :PPCR - report de la revalorisation ?

L’accord PPCR conclu avec le précédent gouvernement permet une amélioration des carrières, bien qu’insuffisante. Le gouvernement actuel envisage un décalage dans le temps de son application.

JPEG - 52.9 ko

Si certaines mesures de PPCR ont déjà été mises en œuvre, le gouvernement s’oriente vers un « possible décalage » d’un an des prochaines mesures prévues jusqu’en 2020. Ce report de calendrier retarderait au mieux à 2019 l’augmentation de 5 points d’indice dans le cadre du transfert des primes en points, à 2020 la seconde revalorisation générale de tous les indices et à 2021 la création d’un nouvel échelon de la hors-classe. Cela aura des conséquences sur les pensions et sur les salaires. L’Etat doit tenir ses engagements !

Ce que nous voulons Une amélioration des rémunérations qui permette un rattrapage progressif des pertes de pouvoir d’achat depuis 2010 dans un calendrier plus resserré. LE 10 OCTOBRE, DANS L’UNITÉ POUR DÉFENDRE LA FONCTION PUBLIQUE !


RAISON N°3 : Contrats aidés - plan social brutal de 23 157 suppressions d’emplois

Pour les personnels, pour les missions, vous proposez quoi, M. le Ministre ?

PNG - 102.6 ko
raison3

Cette décision inacceptable au cours de l’été a des conséquences catastrophiques pour ces personnels privés d’emplois dont la seule perspective est le retour à la case Pôle Emploi. Malgré la priorité donnée à l’accompagnement des élèves en situation de handicap, de nombreux élèves attendent toujours leur accompagnant-e.

Ces suppressions d’emplois signent aussi la fin de l’aide administrative à la direction d’école, inacceptable dans un contexte d’alourdissement des tâches des directrices et directeurs : plus personne pour répondre au téléphone, pour faciliter le fonctionnement et la vie de l’école, ...

Ce que nous voulons Le maintien et le retour de ces personnels sur leurs emplois et qu’ils bénéficient d’une formation qualifiante dans la perspective d’un emploi statutaire. Dans le même temps, nous demandons que toutes les écoles bénéficient d’une aide administrative pérenne.

LE 10 OCTOBRE, DANS L’UNITÉ POUR DÉFENDRE LA FONCTION PUBLIQUE !


RAISON N°4 —> Jour de carence : injuste et inefficace !

PNG - 79.4 ko

Le rétablissement du jour de carence en cas de congé maladie représente une double peine pour les fonctionnaires : en plus de constituer une nouvelle amputation de leur pouvoir d’achat, venant s’ajouter à celles dues au gel de la valeur du point, à l’augmentation des cotisations retraites, il punit les agents, considérant qu’ils sont coupables d’être malades.

Le jour de carence est injuste Parler d’équité avec le privé est injuste puisque pour 2/3 des salariés du privé, les jours de carence sont compensés par l’employeur.

Le jour de carence est inefficace Les données comparatives pour les salariés du privé le confirment, il conduit à différer l’arrêt de travail et à dégrader davantage l’état de santé du salarié. Les arrêts sont donc moins nombreux mais plus longs. De plus, des liens entre les absences pour raison de santé et les mauvaises conditions de travail sont établis.

Ce que nous voulons Réduire les inégalités n’est donc pas une affaire d’alignement sur les conditions les plus défavorables. Il faut au contraire mieux protéger les salariés du privé qui sont les moins bien couverts et exiger la fin des jours de carence, dans le privé comme dans le public !

LE 10 OCTOBRE, DANS L’UNITÉ POUR DÉFENDRE LA FONCTION PUBLIQUE !

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 05, tous droits réservés.